Franc-Maçonnerie Mixte Internationale

Tout au long de l’Histoire de l’humanité, chaque période historique a révélé des personnes exceptionnelles qui étaient des penseurs libres. Des personnes qui, de par leur esprit et leur conduite, ont contribué à la construction et à l’évolution de la société. Des personnes qui pensaient que l’homme ne s’accompli que lorsqu’il veille tant au côté matériel que spirituel de sa vie quotidienne, en faisant fi de tout aphorisme.

Aujourd’hui, face à la tournure que prend l’humanité, il n’est pas difficile d’observer des éléments de crise morale, qui rendent incertaine sa progression. Nombreux sont ceux qui soutiennent que la mondialisation vient abattre les frontières réelles et culturelles des peuples et des nations pour créer un marché unique – une agora au sens grec ancien du terme, à savoir un lieu de rencontre et d’échange de biens matériels et spirituels – sans que parallèlement des mesures de sécurité ne soient prises pour éviter que chaque peuple ne perde son caractère unique et sa particularité. La mondialisation laisse des portes entrouvertes par où la concurrence, souvent illégale, se faufile, trouve le terrain fertile et se développe très vite. C’est alors que les biens spirituels sont sous-estimés, puisque les avantages qu’ils procurent sont incertains et visibles qu’à long terme, la priorité étant malheureusement donnée à la lutte pour l’obtention des biens matériels et du gain maximal.

Dans cette société où l’individu en tant qu’entité spirituelle est opprimé, où l’épythimia, l’aspect désirant de l’âme, selon Platon, est isolé, où la matière et la quête de prospérité reposant sur les biens matériels prévalent, la Franc-Maçonnerie vient offrir la « catharsis » aux individus, hommes et femmes, à tous ceux qui sont fatigués et éprouvés par le labeur interminable mené pour leur survie, mais qui au fond soupçonnent le bonheur d’être étroitement lié à la vertu. La Franc-Maçonnerie s’adresse à tous ceux, sans exception, dont la quête spirituelle est telle qu’elle les incite à rechercher des soutiens  moraux.  À tous ceux qui, indépendamment du sexe et de leurs différences sociales ou culturelles, désirent et sont fermement résolus à les découvrir et à se les approprier. En d’autres termes, la Franc-Maçonnerie constitue le moyen par lequel l’homme atteindra ses objectifs spirituels.

Elle constitue un chemin à parcourir par ceux qui considèrent devoir cultiver l’esprit et l’intelligence. Elle est l’outil permettant d’ouvrir la voie à la quête personnelle et propose les matériaux nécessaires à la construction d’un édifice spirituel personnel. Elle préconise de former et de polir son caractère et d’adopter un comportement basé sur l’offre et l’aide envers son prochain, révélant qu’elle constitue en même temps un enseignement qui nous concerne tous. Et ce, parce qu’elle considère l’être raisonnable, à savoir l’homme, comme un principe binaire qui est fondé tout autant sur l’esprit que sur la matière. Par conséquent, ses messages concernent la communauté internationale.